Christelle Alborna
Sophrologue certifiée
à Vernouillet et Verneuil sur Seine

Sophrologie : crise sanitaire et baisse de moral, comment agir pour retrouver le sourire ?

    Confinements successifs, distanciation sociale, isolement, privation de libertés, la pandémie Covid-19 met nos émotions à rude épreuve.

 

   Différentes statistiques révèlent clairement une baisse de moral ressentie par de nombreuses personnes, à des degrés divers, allant de la morosité jusqu'aux angoisses en passant par des sentiments d'isolement et d'enfermement.

 

   Chacun d'entre nous fait face à la crise sanitaire à sa manière et en ressent des effets psychologiques variables tant dans leur expression que dans leur intensité.

 

   Les manifestations de ces effets psychologiques sont nombreuses :

baisse de moral passagère, sentiment d'isolement, manque d'entrain, tristesse, pessimisme, frustrations, irritabilité, oppression, sentiment d'enfermement, peurs, idées noires, angoisses, repli sur soi, dépression, anxiété généralisée...

 

   Ces impacts sur la santé mentale des personnes ne sont pour autant pas inéluctables. Il est possible d'agir pour s'en préserver et à tout le moins, pour les limiter à leur plus faible expression. 

 

   Alors comment agir ?

 

   La sophrologie, considérée comme une « médecine douce », est une réponse efficace à la manifestation d'effets psychologiques résultant de la crise sanitaire. Son action psychocorporelle permet à la fois d'agir sur la somatisation (manifestations physiques d'émotions négatives, voire de souffrances psychologiques) et sur les émotions négatives elles-mêmes. 

 

   Et comment ça marche ?

 

   La pratique régulière des exercices simples de sophrologie permet assez rapidement de reprendre le contrôle de vos émotions :

  • en vous libérant des émotions négatives qui polluent votre quotidien,

  • et en activant ou réactivant vos pensées positives qui vous permettront de retrouver bien-être, optimisme, enthousiasme, vitalité, joie de vivre, et même la confiance en vous et en l'avenir.

 

   Dans les situations les plus difficiles, la sophrologie interviendra en soutien d'un traitement médical (anti-dépresseur, anxiolytique ou autres) prescrit par votre médecin ou en complément d'un suivi psychologique par un psychologue ou un psychiatre. Dans ces cas de figure, l'intervention du sophrologue permet d'accélérer les bienfaits desdits traitements en retrouvant rapidement un réel apaisement au niveau corporel et mental. 

 

   Quand faut-il consulter votre sophrologue ?

 

   Lorsque votre baisse de moral impacte significativement votre humeur ou que vous ressentez un réel manque d'entrain ou d'énergie au quotidien, de manière durable, il faut impérativement réagir. 

 

   Le conseil de votre sophrologue : Mieux vaut consulter votre sophrologue avant de ressentir ce niveau d'effet psychologique, c'est à dire dès que vous ressentez une baisse de moral durable (au-delà d'un mois).

   Plus vous agirez rapidement, plus il sera facile de reprendre le contrôle de vos émotions et retrouver votre équilibre et votre bien-être.

N'hésitez pas à me contacter pour vous aider à analyser votre situation.

 


Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.